A.S.R. AïKiDo - 13340 Rognac
A.S.R. AïKiDo - 13340 Rognac

Jo (bâton court = 1,28 M))

 

 

 

 

Le fondateur, Maître Moriheï Ueshiba, réunit dans le jō des techniques de lance, de sabre et de naginata (fauchard), et de façon plus anecdotique le juken (baïonnette), arme dans laquelle excellait le fondateur et qui lui avait valu d'en être formateur à l'armée.
.


La pratique du Jo (bâton) est très diverse :


●        jo contre jo ;
●        jo contre mains nues / mains nues contre jo, pratique appelée « jo nage »

lorsque l'adversaire saisit votre 'jo ; ou « jo dori » lorsqu'il vous attaque avec un jo ;

 

 

Sensei Morihiro Saito., après la mort du fondateur, a regroupé les techniques qu'il avait apprises et élaboré différents exercices pour permettre leur enseignement.

Il existe ainsi dix kumijo (jo contre jo) qu’il a assemblés…

 

 

Une autre arme est pratiquée dans certaines écoles d'aïkido :

Le bō (bâton long) ainsi que le bâton court ou tambō.

 

La pratique du bō permet d'abord la juste position des hanches et des pieds, qui est la même qu'à mains nues.

 

Au niveau des passages de grade, le travail à mains nues contre le jō ou le tantō est généralement exigible à partir du premier kyū.

 

Le travail au bokken, contre mains nues ou contre un autre bokken, est exigible à partir du troisième dan.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christian Careddu