A.S.R. AïKiDo - 13340 Rognac
A.S.R. AïKiDo - 13340 Rognac

Iaïdo

IAIDO


La voie du Sabre


SEITEI IAI (ZNKR IAI)

&

 MUSO SHINDEN RYU

 

 

 

Dans son aspect extérieur, le Iaido est la pratique et l'entraînement au maniement du sabre japonais. Dans sa traduction littérale, le Iaido veut dire :

 

"La Voie de l'Unité de l' Être" :


I - Aï - Do .

 

Cela peut aussi se résumer dans la relation harmonieuse que l'Homme noue avec son environnement dans sa globalité. La finalité du Iaido n'est pas uniquement de couper un adversaire imaginaire, mais de conduire à une unité de la pensée et du corps, et de favoriser le développement personnel : Le sabre devient le prolongement de soi-même.
La création du Iaido est attribuée à Hayashizaki Jinsuke Shigenobu (1542 - 1621) qui codifia la pratique avec un katana.


Le Iaido, du fait de sa culture japonaise et ancestrale, s'adresse aux personnes, à tous les stades de la vie, qui recherchent "autre chose" dans la Voie des Arts Martiaux. De même, le Iaido peut intéresser ceux qui souhaitent reprendre une pratique interrompue, car il n'y a ni chutes, ni chocs avec un partenaire ; le seul adversaire étant vous-même. Il faudra donc maîtriser votre corps, et "polir" votre mental tout au long de votre pratique. L'important n'étant pas le nombre de katas connus, mais leur répétition et leur qualité d'exécution en constante évolution.


Pendant l'entraînement, le pratiquant s'exerce soit avec un Katana, ou Shinken (vrai sabre), soit pour la majorité des élèves avec un Iai-To (sabre non tranchant).

 

Il s'agit d'effectuer des katas (formes codifiées) qui mettent en scène un ou plusieurs adversaires, obligeant le pratiquant à anticiper, parer ou riposter à une attaque.

 

 

 

 

SEITEI IAI (ZNKR IAI) :

 

 

L'apprentissage du Iaido commence par l'étude de l'école fédérale Seitei Iai regroupant 12 katas :


Cette école a été créée en 1969 par la ZNKR (Fédération Japonaise), à partir de katas existants, pour fédérer les différentes écoles et servir de base commune pour les examens de grades et les compétitions. Par la suite, d'autres katas furent ajoutés pour aboutir à la liste ci-dessus.Sous son aspect basique dans le déroulement des katas, cette école permet à tous de façonner le corps et d'affiner les gestes et les postures, à quelque niveau de pratique du Iaidoka.

 

Position de départ en Seiza (à genoux) :

 

  • Mae : Coupes horizontale et verticale (1 adversaire devant)
  • Ushiro : Pivot et coupes horizontale et verticale (1 adversaire derrière)
  • Uke Nagashi : Protection et déflexion avec son sabre d' une attaque adverse et coupe diagonale (1 adversaire sur le côté gauche)


Position de départ en Tate Hiza (à genoux, le genou droit relevé) :

 

  • Tsuka Ate : Atémi avec la tsuka, pique derrière et coupe devant(2 adversaires)

 

Position de départ debout en Tachi (debout) :

 

  • Kesa Giri : Coupes diagonales au corps de bas en haut et de haut en bas (1 adversaire devant)
  • Morote Tsuki : Coupe diagonale à la tête et pique, coupes verticales derrière et devant (3 adversaires)
  • Sanpô Giri : coupe diagonale à la tête à droite, coupes verticales à gauche et devant (3 adversaires en 3 directions)
  • Ganmen Ate :Atémi au visage, pique derrière et coupe verticale devant (2 adversaires devant / derrière)
  • Soete Tsuki : Pivot et coupe diagonale au corps et pique (1 adversaire à gauche)
  • Shihô Giri : Atémi au poignet, pique derrière, coupes verticales devant, derrière et devant (4 adversaires en étoile)
  • Sô Giri : Menace, déflexion d'une attaque, 3 coupes diagonales à la tête et au corps, coupe horizontale et verticales (plusieurs adversaires en ligne)
  • Nuki Uchi : Esquive avec recul et riposte avec coupe verticale (1 adversaire devant)

 

 

MUSO SHINDEN RYU

 

Ensuite le pratiquant se perfectionne par l'étude de l'école traditionnelle Muso Shinden qui est la plus enseignée en France, bien qu'il en existe de nombreuses autres au Japon.


C'est cette école (Koryu) que nous pratiquons.

Elle se décompose en plusieurs séries de difficultés croissantes.

Outre les schémas de base, de nombreuses variantes (kae waza) existent.

 Liste des Katas : Muso Shinden Ryu
 
 SHODEN (OMORI RYU) 12 KATA


                     SHODEN Le mot "shoden" pourrait se traduire par

"la transmission de base" et les techniques sont dérivées du Omori-Ryu Iaido.


 Il est dit que le Omori-Ryu a été créé par Hayashi Rokudayu Morimasa,

9eme soke du Muso Jikiden Eishi Ryu
 qui vécut de 1661 à 1732.


Les kata:


1. Shohatto    
2. Sato        
3. Uto        
4. Atarito        
5. Inyoshintai        
6. Ryuto        
7. Junto        
8. Gyakuto        
9. Seichuto        
10. Koranto (en Tachi Waza)    
11. Inyoshintai kaewaza (ou Gyakute Inyoshintai?)    
12. Nukiuchi (ou Batto?)    
 

 

CHU DEN (HASEGAWA EISHIN RYU) 10 KATAS

 

CHUDEN Le mot "chuden" pourrait se traduire par

"transmission intermédiaire" et les techniques sont dérivées

du Hasegawa Eishin-ryu Iaido.

Elle furent originellement crées au 7éme siècle par

Hasegawa Chikaranosuke Eishin (Hidenobu) qui était le 7éme soke

du Muso Jikiden Eishin-ryu.


Le Hasegawa Eishin-ryu a été introduit dans le style Muso Shinden

au niveau moyen et il contient les kata suivants:

 

1. Yokogumo    
2. Tora issoku    
3. Inazuma    
4. Ukigumo    
5. Yamaoroshi (ou Yamashita Arashi?)    
6. Iwanami    
7. Namigaeshi    
8. Urokogaeshi    
9. Takiotoshi    
10. Nukiuchi (en Seiza)    

 

 

OKUDEN

 

Le mot "okuden" pourrait se traduire par "transmission intérieure".

Le Oku-Iai de Maitre Nakayama se divise en deux catégories;

Tachi Waza (technique debout) et Suwari Waza (techniques assises).

 

 

Suwari-waza (en Taté Hiza et non Seiza)
(soit, en position assise avec un genou levé)
    
1. Kasumi        
2. Sunekakoi        
3. Shihogiri        
4. Tozume        
5. Towaki        
6. Tanashita        
7. Ryozume        
8. Torabashiri       

 

Tachi-waza (en position debout)
    
1. Yukizure
2. Tsure-dachi
3. Somakuri
4. Sodome
5. Shinobu
6. Yukichigai
7. Sodesuri-gaeshi
8. Mon-iri
9. Kabezoi
10. Uke-nagashi

 

Seiza (en position genoux)

 

11. Itomagoi (Jo)
12. Itomagoi (Chu)
13. Itomagoi (Gé)

 

 

(N.B.: Tachi Wasa No Bu:13 katas dont 3 katas non enseignés

(Oikake-Giri, Ryoshi Ikitsure,Gishiki)

 

14. Ryohi-hikitsure
15. Oikake-giri
16. Gishiki

 

 

KUMI TACHI (kenjutsu)


1. tachi uchi no kurai(10 katas)
2. kurai dori(9 katas)
3.tsume iai no kurai(11 katas)
4.Daisho tsume(8 katas)
5.daisho tachi tsume(7katas)
6.tsume no kurai(7 katas)
7. daiken dori (10 katas)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christian Careddu